Coffret Jaws the Trilogy (DVD zone 2/Grèce)

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO | Posted on 15-10-2018

Jaws the trilogy… Un digipack cartonné comprenant les 3 films de la trilogie des Dents de la mer. Non, vous avez bien lu, il ne manque rien. En tout cas, les grecs n’ont pas jugé bon d’y intégrer le film de 1987. Alors produit officiel ou vulgaire bootleg? Visuellement, on est très proche des nombreuses déclinaisons européennes. Le code couleur est respecté (dominante bleu foncé, lettrage rouge), les logos sont tout sauf fantaisistes, la couverture reprend un élément de la cover de l’édition collector 30ème anniversaire du film de Spielberg et l’intérieur nous permet de profiter une fois de plus du squale et de la skieuse nautique de l’ami Jeannot. La tagline Don’t go in the water, malgré une efficacité encore à démontrer,est un truc qu’Universal a déjà utilisé par le passé sur des verso de VHS du long-métrage de 1975… Alors, on avance?

Le problème principal est l’absence de référence. Le logo Universal, lui, y est mais nulle trace malheureusement d’un numéro ou d’un code-barre. Peut-être a-t-on tout simplement affaire à un article promotionnel… Au final, peu importe car on a une copie DVD VO de ΣΤα σαΎόνια τοu καρxαρια ΝΟ3 (Ta Earonia Toy Kapxapia 3) qui ressemble à deux goutes d’eau à la première édition DVD du chef d’oeuvre de Joe Alves! Avec une piste de sous-titres grecs optionnelle! Elle est pas belle la vie? Et quand je vais vous dire que le menu comporte un chapitrage avec deux écrans différents et 8 vignettes animées, vous allez commencer à réfléchir pour prendre vos vacances à Rhodes l’année prochaine. Je suis quand même obligé de vous dire que les vignettes 5-8 comportent une musique de Jaws 2 en fond mais objectivement c’est pas pire que le truc sorti de nulle part qu’on entend sur le zone 1 et le Sensio…. Pour le plaisir des yeux, je vous laisse un screenshot du menu principal qui atteste du caractère complètement officiel de cet incroyable objet. C’est cadeau.

Affiche Tiburon 3 (Venezuela/1983)

Posted by | Posted in AFFICHES | Posted on 09-10-2018

Je me souviens très bien des raisons qui m’ont poussé à faire ce blog (je préfère site, ça fait quand même plus sérieux)… Entre l’envie de partager et de me faire une place au soleil, il y avait surtout la nécessité de mettre un peu d’ordre dans ma collection… Des pièces Tiburon 3, je commence à en avoir un paquet et celle-ci, je n’étais pas tout à fait sûr de ne pas en être déjà le propriétaire… L’envie de fouiller dans mes cartons au sous-sol étant proche du néant, j’ai décidé de faire confiance au moteur de recherche intégré à WordPress et d’appuyer sur la touche enchérir… Voici donc la variante vénézuélienne de la version plate de Jaws 3D. Un oeil expert aura vite fait de souligner la présence d’une tagline alternative (reprenant l’accroche des versions 2D) inscrite en lettres rouges. C’est tout simplement une première au même titre que la disparition des trois bâtonnets du chiffre romain au profit d’un chiffre arabe (pas n’importe lequel, le 3…) . Niveau format, on est sur des dimensions comparables au One-sheet US… Je n’ai pas sorti mon double-décimètre mais on doit être sur du 27″x41″. Voilà, un énième article bâclé qui n’a pour but que de vous rappeler que je suis encore en vie… Et que je continue à travailler sur mon livre (chapitre 6 déjà!).

Affiche Tappajahai 3 (finlande/1983)

Posted by | Posted in AFFICHES | Posted on 10-05-2018

Et une affiche de plus! Et pas des moindres… Tappajahai 3 accroché au dessus du lit et c’est une nuit de sommeil paisible assurée! Tout d’abord, jetons un rapide coup d’oeil à la tagline: « Aivan uusi kauhun ulottuvuus! « . Quelqu’un maitrise le finnois ici? J’en doute… Mais inutile de vous torturer plus longtemps, j’ai déjà réalisé mes recherches sur la toile. En gros, on est pas loin de la tagline de Friday the 13th part 3 de Steve Miner (1982) avec un très efficace Une nouvelle Dimension dans l’horreur. Avouez que ça envoie du lourd! Le NYT 3D (placé de façon pour le moins étrange) signifie « en relief »… Et le petit Hajen 3 juste au dessus des crédits? C’est du suédois et ça veut dire « requin« . Astucieux, non? En tout cas, l’affiche est vraiment très agréable à contempler avec sa composition originale et son impression sur du papier glacé du plus bel effet. Une réussite à mettre à l’actif du département marketing de United Pictures Finland Oy. Les mauvaises langues pourront toujours trouver à redire sur ses dimensions pour le moins modestes (du A2).

Uncut Sheet Jaws 3D Topps cards (1983/Etats-Unis)

Posted by | Posted in DIVERS, PROMO | Posted on 09-05-2018

« Authentic uncut sheet of Jaws 3D cards pulled straight off the factory press prior to being cut and boxed. These are extremely rare and a great collectors item. » Qui dit rare dit forcément « excessivement onéreux »… Nous voici donc avec deux planches cartonnées imprimées recto-verso. Chaque planche comporte 22 cartes Topps qui ne demandent qu’à être découpées. Ces cartes, j’imagine que vous les connaissez tous. Si ce n’est pas le cas (pas très sérieux les gars…) il vous suffit de taper le nom du fabriquant dans le moteur de recherche pour découvrir les 45 articles (44 consacrés aux cartes et un autre pour la boite) que j’ai eu le plaisir de rédiger lorsque j’avais encore à peine 29 ans! A l’époque, je n’aurais jamais imaginer devenir un jour le propriétaire d’un Uncut Sheet inutile et encombrant… A ce prix là, je ne vais pas m’amuser à le plier pour le faire entrer dans un tiroir.

 

Jaws 3D ID Card (#6/John Putch)

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 05-05-2018

L’une des plus incroyables pièces de ma collection… Vous le savez tous, sur le tournage des Dents de la mer 3 en Floride, les membres de l’équipe du film étaient munis d’une carte d’identité leur permettant de se promener librement dans les zones à accès limités du parc. Sur ce badge (généralement accroché autour du cou) on pouvait voir un requin la bouche béante et un numéro. Ce dernier n’établit à priori aucune hiérarchie même si celui du réalisateur Joe Alves était le même qu’Alain Prost avait sur le museau de sa monoplace en 1993 (inutile de chercher sur internet, c’est le 2)… Dans ma main gauche, je tiens donc fièrement la I.D Card #6 de mon ami John Putch, l’éternel interprète de Sean Brody. Et combien m’a coûté cette merveille? Mais puisque je vous dis que John est un ami!!! Ce cadeau (d’ors et déjà enfermé dans un des nombreux coffres forts du Jaws 3d Metz Museum) est signé au verso par le réalisateur de la trilogie Route 30 et ne changera désormais plus jamais de propriétaire. Vous voilà prévenus.

Affiche Jaws 3D (Australie) 1983

Posted by | Posted in AFFICHES | Posted on 26-04-2018

« Romain, je ne trouve pas ton livre In Search of… Jaws 3D sur Amazon. J’ai vraiment besoin de me le procurer car je voudrais jeter un oeil sur toutes les affiches australiennes avec leurs teintes turquoises et leur M cerclé à proximité du titre. Pourrais-tu me faire parvenir un exemplaire dédicacé? » Ah, c’est vrai que ça n’avance pas des masses ce projet de livre consacré au seul et unique film de Joe Alves. Pourtant, je commence vraiment à accumuler les pièces rares. Rien qu’avec mes centaines de pages de storyboards et mes incroyables (et inédites) photos de tournage on pourrait rivaliser avec le Memories from Martha’s Vineyard de Matt Taylor! Bien sûr, il y aurait au milieu de cette véritable mine d’informations une large section « affiche de cinéma » où vous pourriez retrouver les Daybill et One-sheet imprimées au pays de Mad Max. Une partie du globe que je peux enfin marquer d’une croix! Non pas que j’y sois allé (pas encore, restons optimiste) mais pour la simple et bonne raison que je suis parvenu très récemment, après des années de recherches, à dégoter la version one-sheet 3D qui manquait encore à ma collection. La photo au dessus est un peu moche et ne rend pas justice au travail de l’imprimeur mais si je veux vous pousser à passer à la caisse…

Coupures-presse (23 juillet 1983)

Posted by | Posted in PRESSE | Posted on 22-04-2018

Oh! Des coupures de presse à la une de votre site préféré. ça faisait un bail que l’on avait plus vu ça… Pour être tout à fait honnête, j’avais même complètement oublié ce dossier pompeusement baptisé « critiques dithyrambiques dans la presse US » qui trainait dans un coin de mon ordinateur. Une dizaine de reviews, vestiges de l’été 1983, rédigées avec les pieds par des journalistes dont l’Histoire n’a pas jugé bon de retenir le nom. J’espère en tout cas qu’ils se sont vu rapidement retirer leur carte de presse car accorder une seule étoile au Jaws 3D de notre ami Joe Alves… heu.. On est pas loin de la faute professionnelle.

Alors tout n’est pas négatif… Le procédé 3D fonctionne plutôt bien d’après nos deux cinéphiles qui ont visiblement eu la chance d’assister à des projections correctes (ce qui n’était malheureusement pas systématique à l’époque). Bailey du Gazette Film Critic se lâche et va même jusqu’à utiliser le mot efficace à propos de la mise à mort de Simon MacCorkindale… Le reste par contre… On peut parler de méchanceté (l’intrigue est embrouillée et pleine de trous? Des jeux d’acteurs caricaturaux? Attendez le prochain, les amis). Mais le pire restera tout de même les blagues à base de jeu de mot sauce buccale (gums, swallow, chew on…). Là, c’est juste plus possible!

 

Baby Bruce by Shark City Ozark/ Mike V.Schultz (2018/USA)

Posted by | Posted in DIVERS | Posted on 21-04-2018

Mike V.Schultz de Shark City Ozark l’avait promis…On peut désormais réunir la maman et son bébé car le très vorace Baby Bruce est enfin disponible! Une petite merveille 100% accurate qui se doit de trôner en bonne place dans votre collection. Par contre, je préfère vous prévenir immédiatement mais ce squale a été produit dans des quantités ultra limitées. Autant dire que l’heureux propriétaire de cette nouvelle création de la famille Schultz va pouvoir méchamment frimer!

Mais regardez-moi comme il est adorable avec ses dents saillantes et ses yeux de poupée… On comprend mieux pourquoi le docteur Kathryn Morgan et le soigneur Dan ont cherché par tous les moyens à le maintenir en vie! En tout cas, j’adresse ici un grand merci à Shark City ozark pour leur colis accompagné d’un certificat d’authenticité signé de la main de Cathy et Mike. Sachez que sur leur site internet vous pourrez vous procurer la toute nouvelle version 2018 3-Foot Platform Bruce Shark à 700 dollars et qu’à la vue des photos, c’est tout simplement incroyable! Le degré de réalisme est saisissant.

Bon maintenant il faut que je trouve le moyen de créer un diorama dans mon salon avec Undersea Kingdom et Venture 1 à la même échelle. Et tant qu’à faire, les personnages principaux en action-Figure! Mike, ne te focalise plus sur les requins et lançons ensemble une gamme de jouets Les Dents de la Mer 3! 35 ans après la sortie, je sens que c’est le moment… Au fait, dans le cadre de mon projet de livre, je cherche à identifier les stock-shots lors des scènes avec Baby Bruce. Je suis incapable de vous dire si ce sont des images tournées par Ron & Valerie Taylor ou si elles sont issues de documentaires produits par Landsburg. Quelqu’un pour m’aider?

Alonzo Ward « les mémoires d’une victime de Bruce III »

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 17-04-2018

Fred, le technicien de la salle de contrôle de l’Undersea Kingdom, n’est pas le neveu de Calvin Bouchard. Pour s’en convaincre, il suffit de relire l’interview que Carl Gottlieb m’avait accordé le 17 février 2014 (ici). Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, nous allons piller sans la moindre vergogne un article publié en 2016 sur le site internet de The Telegraph consacré aux victimes de requins au cinéma. Aux côtés de Jeffrey Voorhees (Alex Kintner dans les Dents de la Mer) et Samuel L. Jackson (le très moyen Deep Blue Sea), on retrouve donc Alonzo Ward dont le principal titre de gloire reste d’avoir été mâchouillé dans la dernière bobine de notre film préféré. Et contrairement à plusieurs de ses ancien collègues, il reste assez fier de sa performance: “On the pictures on the back of the Jaws 3 DVD, you see Louis Gossett Jr, Dennis Quaid and Bess Armstrong looking at the glass before the shark breaks in…But I am in that picture, I was in front of the stars. They airbrushed me out for the back of the DVD. » Alonzo oublie de souligner la présence de Lisa Maurer sur cette même photo… « The shark had already swallowed Simon MacCorkindale feet first. He is chewing me in half but spits me out. I had to be out of the way so Dennis Quaid could pull a grenade pin and blow the shark up.” A propos de cette confrontation mortelle avec la star du film, il ajoute: « It was daunting but exciting. My wife took a polaroid picture of me putting my arm in the mouth.” Une photo que l’on adorerait voir publiée ici même… En tout cas, Alonzo Ward ne recule devant rien pour gratter quelques dollars de royalties par ci par là… Sa technique est tout simplement imparable: « When I go into Barnes & Noble and see Jaws, I’m thumbing through to see if Jaws 3 is behind it… If not, I’ll go up to the counter and say “You need to get Jaws 3!” I would order it; then decide I didn’t want it just so they had a Jaws 3.” Sacré Alonzo! Allez, réponds à mes messages et viens nous expliquer comment tu peux crier aussi fort sous l’eau.

Tiburon 2,3 y La Venganza DVD Boxset (Espagne/2009)

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO | Posted on 16-04-2018

Il fût un temps où dès que je recevais une nouvelle pièce à ma collection Jaws 3D, je m’empressais de m’installer confortablement sur mon canapé, le PC sur les cuisses pour rédiger avec passion (et la plupart du temps mauvaise foi) un article consacré à ma dernière trouvaille. Et c’est clair que j’ai un peu perdu le rythme en 2017… Pourtant, j’ai au bas mot encore des centaines de choses à vous faire découvrir et à décortiquer… Soit des centaines d’occasions de frimer! Comme avec ce coffret DVD de 2009 qui contient les 3 suites aux Dents de la Mer de Steven Spielberg au format respecté et en PAL. Un coffret espagnol au visuel assez sobre (pour ne pas dire ultra commun) qui n’est, à mon sens, ni élégant ni efficace. Mais bon… Au prix où l’objet est vendu (une vingtaine d’euros frais de port compris sur le marché du neuf), on ne va pas se plaindre. Typiquement le genre de pièce qui ne sert à rien mais qui gonfle artificiellement votre collection! Attendez-vous à entendre vos amis vous demander « mais il y a quelque chose en plus sur la version espagnole?« .

« Non, bien sûr! » Le film de Joe Alves comporte donc deux pistes (l’anglais et l’espagnol) mixées en stéréo. Des sous-titres français sont disponibles (et accessoirement aussi du portugais si vous souhaitiez améliorer votre niveau) en naviguant dans les menus… « Et les bonus? » L’incontournable teaser de 1982 que vous avez certainement dû voir 500 fois depuis… Quelle surprise! De toutes façons, c’est exactement le même disque que celui de 2001 (décrypté ici) donc vous aurez bien évidemment compris que ce n’est pas un élément déterminant dans le choix d’acheter ou non ce boxset. Clairement pas… Le seul truc vaguement intéressant c’est la présence de photos au verso (inversées deux fois sur trois), du numéro de visa d’exploitation de chaque film et l’absence de i dans les crédits (une aberration qu’on ne retrouve pas sur tous les exemplaires). Allez, on range cette merveille dans la section DVD du musée et on passe à la suite (et mon petit doigt me dit qu’on va parler de Baby Bruce).