Et si je descendais de mon nuage?

Posted by | Posted in DIVERS, SITE NEWS | Posted on 04-03-2015

20150227_nuit bis scala -dents de la mer - joe alves-051Le 25 février 2015, j’ai fêté mon 35ème anniversaire en famille. Un gâteau aux dimensions généreuses, un vêtement chaud pour l’hiver et des enveloppes en guise de cadeaux… Mais le véritable cadeau arrivait vers 15h00 le jeudi 26 février à la Gare de Metz! C’est donc tout excité que je suis venu accueillir le réalisateur des Dents de la mer 3 accompagné à cette occasion par deux membres de sa famille. J’avais prévu un wagon de questions liés à Jaws 3D mais j’ai finalement abandonné en cours de route préférant parler des performances de Mika Hakkinen et Alain Prost en Formule 1. Il faut bien avouer que de ce côté là, Joe Alves est plutôt calé. Et pour cause, il a fait de la compétition automobile dans les années 60 et avait, un temps, travaillé sur un projet de film avec James Brolin sur la F1! Quoi qu’il en soit, nous avons passé la journée à arpenter les rues de Metz et à visiter les principaux monuments de la capitale (cathédrale, temple protestant, Pompidou Metz…) avant d’aller se sustenter dans un restaurant à proximité d’un des derniers cinéma Porno de l’hexagone. C’est là que Joe (je vais l’appeler Joe maintenant) m’a confié que sainte Linda Denise Blair avait été envisagée pour le rôle de Kelly Ann Bukowski! Malheureusement en 1982 la mademoiselle MacNeil avait quelques kilos en trop qui l’auraient handicapé au sommet de la pyramide. Moi, ça m’aurait pas gêné mais bon…

20150227_nuit bis scala -dents de la mer - joe alves-027Le vendredi 27 (soit deux jours après mon anniversaire et un jour avant la saint Romain) restera un grand moment dans ma vie de Die hard fan! Non mais regardez la tête d’abruti que je fais aux côtés de Joe et du terrible Bruce III de Mike Schultz! J’ai vraiment l’air (fatigué, oui, je sais) d’être sur une autre planète! Un gamin de 35 ans à l’anglais pour le moins limite, tiraillé entre la peur de mal faire (non, je ne suis pas Kathy Bates dans Misery) et la crainte de ne pas assez profiter du moment! Et dieu sait que j’avais des choses à faire cette journée là… Exposition, conférence de presse, interviews, projection, aikibudo… J’étais sur tous les fronts! Restaurant, Questions & Answers et accolades! Et ces adieux forcément émouvants… On a beau dire qu’on se reverra à Los Angeles, c’est quand même le genre de projet qui sent le sapin mais bon…

WP_20150228_001Finalement, le seul moment où j’aurais trouvé un tant soit peu de paix restera la projection de Jaws 3D en digital 3D, les fesses posées comme une andouille sur les marches de la salle (faute de place assise). Un second visionnage où je ne cesserai de me dire « j’ai passé presque 2 jours avec le magicien qui a réalisé tout ça »… Un visionnage émouvant car pour la première fois de ma vie je regardais Les Dents de la mer 3 avec tous mes amis, mon équipe, mes frères, ma femme, mes parents et tous les plus gros fans du coin (et de Hollande). Rien ne peut égaler ça niveau émotionnel! Et parce que cette histoire sonnait comme un conte de fée, il fallait bien une fin à la hauteur! Donc après à peine 2h30 de sommeil, la tomate et moi allions rejoindre la famille Alves à la gare pour leur remettre un exemplaire du Républicain LorrainJoe figurait en bonne place (en première page!). On s’est embrassé, on a peut-être tous un peu pleurniché mais on semblait heureux… Heureux d’avoir vécu quelque chose d’aussi exceptionnel!

Jaws 3D en Digital 3D

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO, DIVERS, SITE NEWS | Posted on 04-02-2015

WP_20150203_004Hier soir, j’ai eu le bonheur de visionner la copie DCP digital 3D de Jaws 3D. Un visionnage dans un cadre purement professionnel afin de vérifier et tester la qualité du relief. Autant dire que les chanceux qui assisteront à la nuit bis spéciale Dents de la mer le vendredi 27 février prochain à Thionville vont avoir un choc… Même ceux qui avaient vu le film en décembre 83 ou assisté à la projection de 2009 à la cinémathèque de Paris. Pour faire simple, Jaws 3D n’a jamais été aussi beau. Malgré une définition d’image proche du 16mm (procédé Over and Under oblige) , vous allez être surpris par la précision des plans tournés en Arrivision 3D. J’ai moi même aperçu des détails jusqu’alors inconnu (et pourtant, je commence à connaitre le film). Le grain est toujours présent (c’est heureusement encore du cinéma) et la plupart des saletés ont été nettoyées (le plan du sous-marin est méconnaissable). Bien sûr, quelques tâches font encore de la résistance par ci par là mais rien de gênant. Par contre, les rares séquences utilisant la technologie Stereovision 3D de Chris Condon sont clairement deux crans en dessous (Dan Blasko accueillant Mike par exemple). L’image fourmille, souvent hors-focus… On est habitué. La colorimétrie est globalement respectée mais on soulignera deux légères altérations: le fond vert du tunnel qui devient bleu turquoise (comme pour le DVD) et la nuit américaine de la balade sur la plage qui devient ENFIN une vraie nuit! Pour ce qui est des scènes sous-marines, aucun problème. Tout est très lumineux! Tellement lumineux que Bruce apparait plus détaillé que jamais!

WP_20150203_005On attendait une belle piste 5.1 et c’est finalement une simple stéréo. Mais quelle stéréo!!! De l’ampleur, des basses et une multitude de détails qu’aucun de mes précédents visionnages m’avait permis de déceler. L’ambiance est folle, ça bubulle à gauche à droite, on s’y croirait! Et il y a la 3D. Je le répète encore une fois: aucun film 3D n’est aussi généreux que Jaws 3D. C’est bien simple, certains effets s’approchent tellement que l’on n’est même pas obligé de tendre les bras pour les saisir! Malheureusement, il reste encore 2 à 3 effets de ghosting (le roseau, le stun stick de FitzRoyce…) qui existaient déjà en VHD, Sensio DVD et copie 35mm. Bon, et le climax? Le climax ne sera jamais vraiment sauvé par la 3D mais au moins le requin récupère sa silhouette. C’est déjà ça de gagné. Vous l’aurez compris, JAWS 3D en digital 3D sur un écran de plus de 7 mètres de base est une expérience incomparable. Inutile d’attendre un hypothétique Bluray 3D. Rien ne remplacera l’expérience cinéma. Venez le 27 février pour redécouvrir Jaws 3D en compagnie de Joe Alves ou attendez vous à passer le restant de vos jours à user vos DVD version plate en pleurnichant. Le 27 février, vous allez vivre une sacrée expérience! Faites moi confiance.

Preview BRUCE III NTT

Posted by | Posted in DIVERS | Posted on 09-10-2014

bruce3Après plusieurs mois d’attente, voici enfin les premières photographies du Bruce III de Mike Schultz pour le compte de Shark City Ozark! Une merveille qui traversera, à coup sûr, l’Atlantique pour rejoindre ma collection… Vivement que je puisse rejouer des scènes de Jaws 3D dans ma salle de bain!!!

INTRODUCING our All New Ultimate Bruce Shark Collectors set Sequel Shark. We call her Bruce 3D or Big Mamma! Like the other Bruce Sharks in the Complete Collector’s set this 3D Bruce is also 25 inches long at 1/12 scale. She is posed relaxed and slowly cruising with her mouth slightly agape and her head turned to the left side facing. This is the lightly airbrushed prototype so there are several improvements for the final shipped collectibles. For example the upper gums will be a dirty white above the tooth-roots, just like in the film. Little neat details like that to be added and brought out better with paint details.

We’ve got all the screen-accurate details that we could find in her. She has slightly different eyes and barely off-center nostrils locations from side to side, and a bit of a reverse Elvis sneer, if that makes sense to anyone but me. She is the most organic looking of all the Sequel Sharks with many great looking angels and curves on her! Bruce 3D also has the most complex set of snout contours with a snout that looks slim from some angles and stout from others!

bruce33

We have all these details replicated down to scale fractions of an inch. Her pectoral fins are blended to her body too, just like the film shark‘s. Her skin is riddled with detail and textures straight from the silver-screen and really lends believability to her actual 25 foot long filming scale. In later photos you will see more clearly her turned head pose and she really looks like a big [scale] rubber shark captured in motion!

There were many different sharks used to represent Bruce 3D on screen. For our shark we found inspiration only in the full-sized End-Scenes Shark that was caught in the water-pump and crashed the control room and terrorized the dolphins. We did not attempt to incorporate any of the other scale FX sharks such as the tiny animation model, nor the cable controlled model, nor the oversized head or mouth models since none of them looked in any way like each other or everyone’s favorite full-sized shark that attacks the control room. Since all the various sharks looked so different we chose the shark that everyone most recognizes.

Paint and detail customization’s will be up to each customer. We can paint lighter or darker, or cleaner or more gory. Maybe some will want the bang-stick wound on the snout-tip? Whatever little details customers want like this are no extra charge as long as we can clearly communicate together and agree on what can be done. These unique requests make these shark builds extra fun for me!

bruce33d

All of our sharks are made entirely by hand by my family and I in our working film FX studio located in Missouri, U.S.A. All these collector sharks are thickly roto-cast out of pure undiluted White Resin and cast almost solid being over a half-dozen layers thick! This technique is far superior to cheap brittle Polystone collectibles as these semi-rigid resins bend quite far before they could ever try to break!

They are also more dimensionally stable to ship and a lighter weight to handle and display. Many customers such as Cal Acord who worked with the first Jaws Sharks have their very own Shark City Ozark sharks displayed hanging from their ceilings like model airplanes! Although we do provide a free black-resin stand and we do offer many other stand options for those that want something different.

We still have some finishing touches and final details to work out, but this Ultimate Bruce 3D Shark Pre-Order date is set for October 15th, 2014. By then we will have all the final details and information worked out for release including prices and shipping dates. We are also reducing our build times, or backorder times all the way down from 90 days to only 15 to 30 business days on average since we have finished all of our film FX work contracts for the year!

bruce333d

We want this to be the best and most affordable sequel-shark that we have released so far and we have worked all year to help reach these goals! We also have Interest Free Flex Payment Plans and now offer some all New PayPal services such as PayPal Credit! For more details on the dozen different movie and real life sharks that we make and sell at sharkcityozark.com please feel free to visit our site or email us from our site links or contact us through our Shark City Ozark Facebook page as well!

More details to come. And a great MANY thanks to Romain Neophyte for helping us since 2012 with tons of behind the scenes information and reference photos for this all new Bruce 3D build!

N’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel sharkcityozark.com histoire de remplir le carnet de commande de Mike! Pour ma part, je compte bien acquérir un modèle customisé avec sa blessure sur le museau (infligé par Philip FitzRoyce dans la pompe à filtration).

Carl Gottlieb Q&A (13 Nov 2013) Olympia, WA

Posted by | Posted in DIVERS, INFOS | Posted on 16-12-2013

A l’occasion d’une projection en relief de Jaws 3D le mercredi 13 novembre 2013 à Olympia, WA, le scénariste Carl Gottlieb (la trilogie Jaws et Caveman) s’est prêté au jeu du Question & Answer. Par chance, cet échange a été immortalisé en vidéo. Malheureusement, sur la vingtaine de minutes que dure ces images, seule une poignée concerne le film de Joe Alves. C’est maigre mais largement suffisant pour apparaitre à la une du site! Bien sûr, le fan hardcore  du film (le genre à porter le tee-shirt) n’apprendra strictement rien. Au mieux, il sourira lorsque l’immense Carl parlera du désormais célèbre final… Rien de bien méchant cependant. On sent que l’interprète de Meadows a de la tendresse pour ce troisième volet qu’il trouve plutôt divertissant. Quoi qu’il en soit, Carl a promis d’être plus bavard quand il s’agira de répondre aux questions que je lui ai posé pour www.jaws-3d.com ! Allez, je le relance!

Clin d’oeil à Jaws 3D dans Route 30, Three!

Posted by | Posted in DIVERS | Posted on 12-12-2013

BTLppmICAAAKmXpIl y a quelques mois, pour me faire plaisir, je lançais la production de plusieurs tee-shirts Jaws 3D… L’un d’eux arriva directement dans la boite aux lettres du réalisateur John Putch (aka Sean Brody). Une façon comme une autre de le remercier pour sa contribution au site! Malheureusement, le tee-shirt (taille XL) était un poil trop étroit pour ce grand gaillard de plus d’un mètre 80! Qu’allait-il faire de ce bout de tissu bleu trop petit? Des chiffons? Non, un accessoire de cinéma! Comme vous pouvez le constater sur cette photographie, il est désormais la star du troisième volet de la franchise Route 30! Si vous voulez le voir en mouvement, il suffit d’aller jeter un oeil sur le site de Route 30, Three! et de regarder la bande-annonce. Autant dire que tout les fans de Jaws 3D se doivent de soutenir le nouveau film de John Putch! Non, mais regardez le pur look du mec en photo! Merci, John

Tee-shirt Jaws 3D

Posted by | Posted in Contact/email, DIVERS | Posted on 08-06-2013

IMG078_Vignette_Grunge1joealvesAussi étrange que cela puisse paraitre, aucun Tee-shirt de Jaws 3D n’est disponible à la vente… Pourtant, je connais des tonnes de personnes qui aimeraient se promener dans leur quartier avec le logo du film sur le torse! Moi le premier comme vous pouvez l’imaginer. Appliquant à la lettre les préceptes du DIY, j’ai donc réalisé tout seul comme un grand quelques modèles pour habiller mon entourage. Autant dire que mes amis ont désormais un look qui « claque sa race ». Et ce n’est pas Joe Alves qui va me contredire! Mais regardez-moi ce look de Bad Guy. Espérons désormais qu’il ne s’en servira pas pour faire de la mécanique le dimanche mais plutôt pour frimer en convention.

jawschirtIMG072_anabelleMon côté ultra-collectionneur m’a poussé à réaliser une variante (limitée à 10 exemplaires) en bleu superman. Idéal pour ceux qui aiment porter des jeans clairs et faire ressortir la couleur de leurs yeux… Sincèrement, je n’ai jamais vu aucun Tee-shirt avoir autant le feu que ces deux-là! Il a tellement le feu qu’il apparaitra dans le troisième épisode de Route 30 de John Putch dont le tournage débute en aout… John Putch qui vient malheureusement de perdre sa mère il y a quelques jours. On est tous avec toi, John!

Contact Romain: neophyte.punk@gmail.com (au cas où vous souhaiteriez me féliciter pour avoir eu une idée aussi géniale)

Original Jaws 3D Concept Art (1982)

Posted by | Posted in DIVERS | Posted on 27-03-2013

conceptartLes plus fidèles lecteurs du site www.jaws-3d.com doivent probablement se souvenir de l’article consacré au concept-art du HUB visible dans le film (à consulter ici). Et bien depuis quelques jours, je suis l’heureux propriétaire d’un cliché 11×17″ issu de la collection privée de Forrest Ackerman (décédé en 2008). Ce document avait été mis à disposition des principaux artistes derrière les miniatures de Jaws 3D. Impossible malheureusement de savoir combien d’exemplaires ont été tirés pour le besoin de la production. Certains membres de l’équipe PSE n’ayant jamais travaillé à partir d’un tel document… C’est le cas par exemple de notre collaboratrice, la toujours disponible Danielle Versé. Quoi qu’il en soit, je continue à mener mon enquête, espérant faire toute la lumière sur cette oeuvre d’art réalisée en 1982.

Jaws III Monster (Fanedit UK 2012) LastSurvivor

Posted by | Posted in DIVERS | Posted on 31-10-2012

Je n’ai jamais été un grand fan de Fanedits. Autant je peux trouver le procédé sympathique (les extended cut par exemple) autant je me montre complètement hermétique aux oeuvres censées réparer les défauts des long-métrages d’origine. Imaginez donc mon agacement à voir débouler un Jaws III Monster tout droit d’outre-manche ne contenant aucune image inédite du film de Joe Alves!!! Ne reculant devant rien pour justifier ma carte de presse, j’ étais bien décidé à gaspiller 92 minutes de mon précieux temps pour percer le mystère entourant ce nouveau montage… Contre toute attente, James Welch a su éviter les pièges inhérents au genre en s’ amusant à transformer Jaws 3D en production Syfy. Et le pire, c’est que ça fonctionne plutôt bien (spécialement pour ceux qui ne connaissent pas la production Landsburg sur le bout des doigts). Désormais, notre grand requin blanc n’est plus le seul prédateur dans le lagon artificiel du parc. Une pieuvre géante (directement issue des films Octopus) semble y séjourner depuis un certain temps et n’a visiblement pas l’intention de partager ses provisions avec la star du film… Dieu merci, James possède le DVD de Mega Shark Vs Giant Octopus donc on aura le droit à un combat homérique sur fond de mauvais CGI en guise de final. D’un point de vu technique, ce Fanedit est une réussite. Last Survivor a réussi à rendre le tout homogène en modifiant à la fois la colorimétrie et le grain. Le son aussi a reçu un traitement tout particulier avec nouveaux buitages et utilisation partielle de la musique de Michael Small écrite pour Jaws the Revenge. Bien évidemment, un tel remontage ne peut qu’engendrer quelques faux-raccords supplémentaires mais, dans l’ensemble, ça tient la route. Jaws III Monster se paie même le luxe de faire mieux que son illustre modèle lors de la scène de l’attaque de la section 6 du tunnel sous-marin! En assombrissant considérablement l’image, James Welch plonge les visiteurs de l’ Undersea Kingdom dans une quasi-obscurité qui renforce l’aspect film catastrophe de ce troisième volet. Une excellente idée…

C’est sous la forme d’un double-DVD que se présente le film. Sur le premier disque, vous trouverez les 92 minutes (NTSC/AC3 stereo/2.35:1) du fanedit agrémenté d’un passionnant commentaire audio riche en informations et en anecdotes. La seconde galette contient, quant à elle, un fantastique documentaire sur l’histoire de Jaws 3D et de sa version « monster« . Vous y entendrez parler d’un Romaine Krystmen, c’est bien de moi qu’il s’agit… Quelques scènes coupées sont aussi visibles en bonus. L’une d’entre elles montre Dennis Quaid en plein flashback de Jaws 2 (comme dans le script de Matheson). Pour parvenir à cela, James s’est servi des plans de rêves de Dreamscape. Astucieux! Mais le gros du DVD reste bel et bien Ghost Shark: une version remaniée de moins de 31 minutes de Jaws the Revenge. C’est peut-être bien ce fanedit qui mériterait d’être mis en avant par LastSurvivor… En tout cas, merci pour cet objet qui prouve une fois de plus que Jaws 3D continue presque 30 ans plus tard à inspirer des gens aux 4 coins du monde. Merci donc à James pour son travail et sa passion et pour m’avoir convaincu d’être moins critique envers le concept de Fanediting!!!

Jaws 3D de retour au cinéma

Posted by | Posted in DIVERS, INFOS | Posted on 24-10-2012

Ceux qui me suivent régulièrement sur Twitter sont déjà au courant de ce retour surprise de Bruce III dans les salles obscures… Le 20 octobre dernier, le Capitol Theatre de Cleveland, Ohio organisait son troisième 12 hours of Terror. A l’affiche, des classiques du cinéma de genre tels l’original de Texas Chainsaw Massacre ou encore le Terror Train de Roger Spottiswoode (et son twist diabolique). Mais la vraie surprise venait de la présence d’une copie 3D digitale du troisième volet de Jaws: « Yes, we are showing a new DCP 3D print from Universal and I think we are the first exhibitor to show it. »  nous explique David Huffman, directeur du marketing. « I know that we were the first to book it since I have been bugging the studio about it for months.« . Un studio qui visiblement n’a pas pris soin d’en tenir informé  notre ami Joe Alves: « Thank you for telling me about this. Someone had been asking me about that and didn’t know anything about it« .

 

Selon les premiers échos, la projection de Jaws 3D a été un authentique succès et a permis à de nombreux spectateurs de découvrir le film pour la première fois en 3D. On ne compte plus les critiques positives qui fleurissent à gauche et à droite sur la toile: « The print was cleaned up very well, with only a few scratches here and there and the 3D « pop out » effects were some of the best I’ve ever seen on the big screen. There were a few scenes that were a bit fuzzy and some objects had a « halo » around them, although I assume that was just due to the age of the film and technology available at the time of release. I had never seen the film before so this was a real treat! ». Notre envoyé spécial Tim Martin aka Jaws3Dfan  (qui réside dans l’ Ohio) aura l’occasion de nous rédiger une review complète le mois prochain puisque le film a été prolongé quelques jours de plus: « The screening this weekend was a big hit » nous confie David Huffman à tête reposée. « It was the film that everyone was thanking me for showing. The new DCP looks AMAZING and it was a real treat to see it on the big screen in 3D. We’ve had so many requests to bring it back that we just booked it for a 5 day run at the Capitol Theatre for November 16th – 20th. It will play once a day during the 9:00 hour. We’ll have the actual show time and advance tickets on sale on our website by Friday. » Restez dans le coin, les annonces vont pleuvoir!!! Pour info: la seconde photo qui illustre cet article a été prise à Zurich en décembre 1983. Je dis ça pour éviter aux fans de Wargames de se rendre inutilement dans l’Ohio.

Julie Brown « souvenirs de figurante »

Posted by | Posted in DIVERS, INFOS | Posted on 07-10-2012

« Romain, j’ai adoré l’article consacré aux deux jeunes figurants de Jaws 3D! Et depuis, je rêve d’obtenir des informations sur la belle blonde qu’on voit de dos en tenue de guide au début du film! » Vos prières ont été exaucées! Grâce à l’aide de mon ami Greg May, je vous offre une interview exclusive de Julie Brown qui, en dépit d’un temps de présence à l’écran plutôt court, a de nombreuses anecdotes à partager avec les fans purs et durs de ce troisième volet!

« I was 22 years old and living in Orlando Florida when I saw an ad in the Orlando Sentinel for speaking parts in a movie being filmed at Sea World.  I remember it was the month of October, 1982.  The day I arrived on the set inside the Sea World Park, the weather was perfect.  It was sunny and in the mid 80’s.  There were only a few hundred people visiting the park that day.  It was early morning and I had been told to wear shorts and to dress like a tourist for two scenes, and clubbing clothes for one scene filmed at the Village Bar off Kirkland Road.  They paid me 75.00 for my time, and fed me a lunch from a tent set up to serve food to the extras, cast and crew.When I arrived, I was  informed that all the speaking parts had been filled.  I was wearing shorts with a red and white striped top and am 5″11 with long blonde hair and weighed 115 lbs.« .

« Out of the three scenes that I shot, one made it to the final cut and onto the big screen. It was a scene in where a group of trainees were gathered around a pirate ship and we were being told what to do for opening day. I remember the girl they chose, a local for the speaking part in the scene, was not very good at her lines. I was sure that they would cut the part of her instructing us, and they did. I am standing in my shorts and red/white striped top and can be seen for a few seconds in the movie. »

Il se pourrait que Julie apparaisse dans cette tenue lors d’un autre plan pendant la conférence de presse: « It seems familiar, but I can’t be sure.  A lot of the scenes required a lot of takes and changing people positions, so it is hard to remember.  Lou Gossett might have been there that day.  It was 30 years ago and I was in a lot of scenes, I vaguely remember some of those scenes« . Mais notre jeune figurante laisse volontairement planer le doute: « I think it is the girl in the leaking shark tunnel scene in this shot (P.T Horn), she had blondish hair and had bangs and was not as tall as me and is wearing the same outfit.  It could be me or her, although I don’t see any bangs and she had bangs.  I don’t remember her being in the « welcome to Seaworld » repeat scene« . Un simple visionnage du DVD Pal met à mal la théorie P.T Horn (ici)… Frange,taille et poitrine… Mon oeil expert a parlé: c’est bel et bien Julie Brown.

« I also watched the filming of several other scenes.  The first scene was of two beautiful mermaids set on each side of the sidewalk sitting on fake columns greeting you as you walked into the park.  They were just stunning in their mermaid outfits with hair down to their waists! I remember them fanning themselves to keep from sweating off their makeup.  They sat there all morning!!! » Des sirènes qui feront l’objet (si tout va bien) d’un prochain article. Entre les prises, la jolie blonde d’Orlando a aussi eu la chance d’assister aux préparatifs de la scène Marion Cotillard-style de Baby Bruce: « It was now lunch time and we were fed food catered from a local company from a tent set up for the cast, crew and extras.  I was then asked to hang around in case I was needed for other scenes, so I wondered over to the tank to watch them try to get the baby shark to work for the scene where it died.  The running joke on set was that the baby died a hundred deaths! »

« The second scene that I was in was my favorite. I had never been in a movie before so I did not know that they were shot out of sequence. I had just had a run in with a park employee while walking on the long winding sidewalk to my next scene.  As I walked down a long narrow sidewalk that loops through the park, a four wheeler came careening around the corner going at top speed with a handsome man wearing a park uniform at the wheel. He slammed on the brakes just inches away from running me over and squashing me like bug. He said he was sorry, but in my shock and anger, I told him he was an ass for driving like that in a park full of people, and that I was going to report his careless driving to park management. He just flashed his big baby blues and brilliant smile at me, as he drove off laughing.  When I arrived at the second scene still shaken from my encounter with the park employee, I saw this gorgeous man running in place for about three minutes and being lightly misted in the face and neck with a spray bottle of water; to give him the appearance of having run a great distance.   Imagine my chagrin as I felt myself glow bright red all over when I realized that Dennis Quaid was the employee that I had just told off, and who turned out to be the star of the movie.  I still laugh about telling Dennis Quaid what an ass he was. I am sure that I was not the first, nor would I be the last person to tell him that, but at least most had the advantage of knowing him« .

  « I  was embarrassed, but also secretly amused.  I kept waiting for Dennis to point me out and have me thrown out of the park, but he just looked at me and smiled.  I became a smitten fan right then and there.  Dennis was quite the professional actor.  He never missed a line and had perfect delivery every time.  Each scene would take one to two hours to film as the director Joe Alves, would stop time and time again, to adjust the lighting and camera angle as well as the position of the actors and extras.  In this scene, I was one of about ten people who’s job was to just walk past Dennis in the background.  It was really cool to watch this scene being filmed, seeing Dennis running in place long enough  that he would be out of breath when speaking his lines, and being sprayed with water to look sweaty from running across the park, when he had only moments before just arrived on a four wheeler. »

« We were asked not to take pictures so I do not have any from those two days. I did see Lea Thompson, who was an unknown and Bess ArmstrongLea went on to make many movies and become a big star.  When I saw the movie in the theater,  I was shocked at how toned down Dennis Quaid looked on screen.  The camera could not capture how handsome he really looked in real life, the same went for Lea. The final scene that I was in was at the Village bar off Kirkman Road, in Orlando.  I wore a black satin skirt and purple top with a white collar, and again, Dennis Quaid looked at me from across the parking lot and this time; pointed me out to his co-stars.  We also filmed a scene inside the bar, but I did not see myself in any of these scenes in the movie.  All in all I had a blast, and will always consider it my best, although lowest paying job ever! »

Merci à Julie Brown pour ses confidences, à Greg May pour son aide et à la Jaws 3D community pour rendre tout cela possible!