The Undersea Kingdom: the HUB (4/4)

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 18-02-2013

img049Dernier chapitre du dossier sur le désormais célèbre HUB du royaume sous-marin! Ne vous attendez cependant à aucune révélation. Les informations sur ces maquettes étant aussi rares que les news concernant le futur Blu-ray! Mais bon, on fait avec ce qu’on a! C’est à dire quatre photographies couleurs tirées de magazines d’époque et d’archives personnelles de Danielle Versé. C’est d’ailleurs elle qui apparait sur les premiers clichés (en compagnie de Bernardo Munoz sur la seconde) qui nous laisse découvrir les impressionnantes dimensions de ce décors à l’échelle 1/24 réalisé dans les ateliers de PSE..

dan3Vous avez certainement remarqué que la position du HUB variait selon la photographie. Pour s’en rendre compte, prenez comme repère le rocher gris derrière notre amie Danielle et jetez un oeil sur la baie vitrée de la salle de contrôle… Particulièrement déroutant. A moins que ce soit lié aux formations rocheuses (du Styrofoam recouvert de peinture, de colle et de sciure de bois) mobiles: « We carved most of them from oblong pieces of styrofoam with four distinct quadrants so that they could be rotated and used in different scenes without the audience knowing » raconte Bob Skotak. »They looked quite different from scene to scene. We tried to make the landscape as modular and as compositionally interesting as we could. As we changed our camera setups, we repositioned the rocks so that an interesting face would always be on view. We realized from the start that it would have been awfully difficult to create ine massive underseascape that would be visually interesting from all angles. » Le mystère demeure.

dan5Sur cette énième photographie, vous pouvez voir Chris Nibley (Predator 2, A nightmare on elm street part 5- The dream child) préparant un plan de l’undersea Kingdom. A ses côtés, Alan Markowitz (la photo est malheureusement tronquée) qu’on ne présente plus mais dont on attend encore les diapositives personnelles! On notera volontiers l’épaisse fumée nécessaire à un tournage dry for wet et des éclairages aux teintes verdâtres et rougeâtre donnant un aspect presque irréel aux profondeurs du lagon. Un côté exotique et poétique malheureusement absent du long-métrage final.

img070On termine tant bien que mal avec ce dernier document qui pourrait très bien être le modèle 1/7ème dont nous parlions lors de la première partie de ce dossier. Outre le bout de tissu tacheté censé reproduire l’effet des rayons du soleil pénétrant la surface de l’eau, on  y remarquera surtout la présence des figurines (déjà traitées ici même) de visiteurs presque invisibles dans le film de Joe Alves… Allez, cet article sur le centre névralgique du royaume sous-marin est désormais achevé et on peut enfin passer à autre chose et revenir à nos traditionnelles affiches étrangères et articles promotionnels improbables… Bien sûr, le Hub n’a pas encore révélé tous ses secrets mais faites-moi tout de même confiance pour pousser les principaux responsables à s’exprimer sur le sujet. Je ne suis toujours pas prêt à abandonner!

Write a comment