Caméo de Rupert Hitzig dans Jaws 3D

Posted by | Posted in DIVERS, INFOS | Posted on 02-07-2016

WP_20160623_004Est-ce qu’un énième visionnage du Jaws 3D de Joe Alves sur grand écran pourrait encore nous apprendre quoi que ce soit? Bien sûr! Des faux raccords, une post-synchronisation hasardeuse, une apparition non-créditée… Justement, en parlant d’apparitions… Je regardais donc tranquillement la copie 2D du bluray (en ayant pris soin de mettre la piste japonaise) sur mon vidéoprojecteur (et son écran de taille plutôt respectable) quand soudain, j’ai cru apercevoir une silhouette familière. Télécommande en main, léger retour en arrière et tout est devenu plus clair dans mon esprit… Une casquette avec des bandes dorées, une moustache, un foulard autour du coup… Rupert Hitzig bien sûr! Illico presto, j’envoie un email au producteur des Dents de la mer 3 (et réalisateur de la seconde équipe) qui me répond dans la minute: « Dear Romain, How amazing. Yes, that is me. I never even knew, but I think I’ll have it framed. Best,Rupert« . Donc si vous voulez vérifier par vous même, il vous suffit de revoir la scène du bar et bien scruter l’arrière plan quand Charlene Tutt (Dolores Clarling) ramène quelques bières à Mike, Kathryn et Sean. Comme quoi, on est jamais à l’abri d’une bonne surprise!

 

Jaws 3/3D bluray (Australie/2016)

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO | Posted on 29-06-2016

WP_20160628_002Le Metz Jaws 3d Museum est heureux d’accueillir sa nouvelle pièce soit le bluray australien du chef d’oeuvre de Joe Alves! Une fois n’est pas coutume, cet exemplaire offre quelques différences notables. Le boitier par exemple est réalisé dans un plastique bleu beaucoup plus clair que celui des disques US et canadien. Même le petit logo bluray est différent! Si ça justifie pas les quelques dollars dépensés… Et puis il y a le gros M cerclé tout à fait typique des produits vendus dans cette partie du globe. On le retrouve même sur la tranche qui, soit dit en passant, nous offre une petite reproduction de l’affiche du film légèrement différente de celle utilisée outre-atlantique! Encore un petit encart bleu clair au verso vient apporter une nouvelle touche d’exotisme…

WP_20160628_003Et parce que la majorité des australiens adorent cette couleur, Universal a décidé de changer la sérigraphie du disque! Qui l’eut cru? Disque différent, contenu identique? Malheureusement oui soit une copie granuleuse légèrement recadrée, une version 3D en bonus (toujours pas testée soit dit en passant) et le teaser/trailer en définition standard. En tout cas, c’est grâce à des types comme moi que Jaws 3 explose en ce moment des records en terme de volume de ventes! Allez, je commence déjà faire de la place pour les pressages japonais, allemand, français et pour le futur coffret 3 BR anglais. Quand on aime, on ne compte pas.

Jaws 3/3D Bluray (Etats-Unis/2016)

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO | Posted on 27-06-2016

WP_20160626_002Et de deux! Oui, j’ai désormais deux bluray de Jaws 3 dans ma collection et ce n’est pas fini! L’objectif est de réunir avant la fin de l’année tous les bluray disponibles sur le marché et d’en faire une belle photo de frimeur. Ne vous leurrez pas… On accumule pas de telles cochonneries pour que l’exploit passe inaperçu. Une photo postée sur Twitter, deux j’aime et je serai l’homme le plus heureux du monde! Tous les disques étant strictement identiques (même sérigraphie, même référence), il n’y a aucun intérêt à le glisser dans votre lecteur! Du moins, si vous possédez déjà une copie du film en 1080p du pauvre… Pour ce qui de la jaquette, rien de particulier à signaler. Vous avez le pressage canadien ou australien? A peu de choses près, vous avez le US alors! Objectivement, je vois mal comment je vais réussir à terminer un tel article. A moins que je vous parle de mon week-end… Alors  samedi, j’ai eu la très désagréable expérience de voir Les Dents de la mer 4 en VF 35mm (grindhouse style) au cinéma. Plus précisément dans le cinéma où je bosse depuis 15 ans. Et bien, c’était vraiment incroyablement nul. A part les plans sous-marins (et la course-poursuite à travers l’épave) il n’y a rien à sauver. La musique de Michael Small? Même pas. La scène de la banane? Pffff… La mise-en-scène? Mais au secours!!! Jaws the Revenge pue le téléfilm à plein nez! Tellement que même en scope, avec un écran de 7m50 de base, on a l’impression d’être devant la télé… Joseph, je ne te salue pas.

Le modèle 1/7ème de Bruce III (3/3)

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 24-06-2016

Bruce1-7emeMême si je reste sceptique quant au fait que Bruce III dans sa version 1/7ème puisse être le squale qui se dirige tel un missile vers la salle de contrôle, on va tout de même terminer ce nouveau dossier avec quelques photos plutôt sympathiques… A gauche, un cliché publié dans les pages de Fangoria… Les plus vieux d’entre vous avaient peut-être déjà aperçu le monstre dans un numéro de Cinefantastique en 1983 mais à l’époque l’éditeur avait recadré tout ça, éliminant au passage les techniciens Alan Markowitz (j’attends encore tes diapositives!!!) et Dan Smith. Quoi qu’il en soit, Bruce III (sans sa blessure sur le bout du nez) est vraiment impressionnant dessus et ressemble déjà beaucoup plus aux requins mécaniques utilisés pendant le tournage Live. On en arriverait presque à douter que ce soit bien la création d’Alec Gillis… D’un côté, toutes les photos illustrant les deux premières parties du dossier nous montrent un carcharodon carcharias au 1/7ème en train d’être sculpté, habillé et sur le point d’être peint… Comme quoi il est toujours nécessaire d’attendre le résultat final avant de se prononcer!

img023 - CopieSur celle-ci, on peut voir David Vivian en train d’animer la star du film. Vous avez certainement remarqué le petit écran de contrôle qui nous dévoile un Bruce III filmé en contre-plongée. Dans la version cinéma, la version 1/7ème n’apparait jamais sous cet angle de vue. Par contre, c’est exactement la position du requin si la scène de « daddy, look at the fish » avait été finalisée (revoir la planche de storyboard ici). Même si c’est le modèle de Ted Rae (le stop-motion shark) qui été prévue pour cette séquence, on peut très bien imaginer que les gens de PSE aient préféré au dernier moment utiliser le modèle 42″… Ah qu’est-ce que mon esprit peut vagabonder quand il s’agit de Jaws 3D! En tout cas, de ce Bruce III, il ne reste pas grand chose à l’écran. Un plan de lui survolant l’Undersea Kingdom (le plan après la scène de panique sur fond vert) et basta… J’exagère peut-être un peu, il est probable qu’il soit aussi le poisson qui nage en direction de la salle de contrôle (ici) et le missile du climax!

FFJ3D005

Le pire, c’est que le modèle devait réaliser d’autres prouesses à l’écran mais fut éliminé pour des raisons obscures… Dennis Skotak (le frère de Robert) avait par exemple filmé la bête en train de se déplacer au dessus de son objectif. D’après la revue cinefantastique, le modèle de Ted Rae devait en faire autant (mais s’est retrouvé lui aussi dans la corbeille à proximité de la table de montage). A croire que la plupart des séquences à FX mettant en scène un requin ont été tournées avec ces deux incarnations de Bruce III! Autant dire que le mystère reste entier… J’enfonce une porte ouverte en disant que nous aurions adoré avoir ces images en bonus de l’immonde bluray? Allez, on se quitte provisoirement avec cette superbe image du requin d’Alec Gillis visible (en relief) sur le jeu de Viewmaster d’époque…jaws3d4

Jaws 3/3D Bluray (Canada/2016)

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO | Posted on 23-06-2016

WP_20160623_016Le premier Bluray de Jaws 3D à rejoindre ma collection est canadien… L’artwork est par conséquence en mode bilingue (Jaws 3/ Les Dents de la mer 3) avec résumé anglais/français. Le résumé justement, parlons-en. Toujours la même cochonnerie pondue en 1983 avec ses références à la prétendue vengeance de Bruce III et la taille de 10 mètres chez le traducteur français (pourquoi pas 40?). Même la Tagline A Deadly New Attraction se retrouve au verso alors que c’était le moment de péter The Third dimension is terror! De toutes façons, Universal semble avoir tout misé sur sa copie 2D (le titre version plate avec sa police convenue, la version 3D en simple bonus…) et n’a strictement rien fait pour répondre aux attentes des fans! Vous allez me dire: « oui, mais il est quand même en 3D! ». Et alors? C’est un cadeau? C’est tout simplement normal que le plus gros succès 3D (au moins jusqu’à 2003) soit disponible en relief. Universal le dit: « See Jaws 3 in 3D the way it was originally shown in theaters to experience a third dimension in terror » mais pas trop fort quand même pour éviter qu’un idiot se procure le bluray en pensant à une conversion 3D du film de Spielberg! Le seul et unique Jaws 3D réduit à l’état de bonus… Et heureusement qu’il est là car la liste des bonus se réduirait autrement au teaser/trailer en SD.

zKNWwjoMême le menu craint! Quoi? Vous vous réjouissez que le visuel de Gary Meyer ait été reprise? Mais les vagues à gauche et à droite sont celles de l’affiche de Jaws 2! Tu prenais les affiches Quad UK et tu n’avais même pas à demander au stagiaire PAO de te foutre des vagues. Au moins, on évite l’accompagnement musical qui n’avait aucun rapport avec la choucroute (celui du DVD Z1 de 2003 et du DVD Sensio)… Le chapitrage est nul et les sous-titres français truffés d’erreurs… C’est pas une blague! On est vraiment dans le grand n’importe quoi (un amphithéâtre à la sortie de l’ Undersea Kingdom? Shawn? …). Par contre, on a le droit à pas mal de langues en option. Je conseillerai une fois de plus de visionner les scènes de l’attaque du galion espagnole, la mort de FitzRoyce et celle de Fred dans les différentes versions afin de vous rendre compte que la piste originale est quand même de temps en temps ridicule (les dialogues sous-marins, les cris de Fred sous l’eau…). Et puis, ce sera l’occasion de noter les différences de mixage (chose beaucoup plus difficile à réaliser quand on compare des VHS). Bien évidemment, la piste VO est la plus excitante mais dieu que ça manque d’ampleur. Sensio nous avait fait gratifié en 2007 d’une piste surround bien plus efficace que ce que ce bluray a à nous offrir.

WP_20160623_017Mais le pire reste quand même la copie 2D (la sérigraphie aussi est moisie)… Que les choses soient claires, Jaws 3d est un film granuleux. Que ce soit en 35mm ou DCP, ça a toujours été la même chose. Il y a aussi toujours eu des plans hors-focus (la scène précédant la capture du bébé requin, l’arrivée de Dennis Quaid en Jet-ski, l’aileron qui sort de l’eau et suit les deux couples de skieurs nautiques…) immortalisés lors des premiers jours de tournage avec le procédé Optimax III. Et il y a toujours eu une définition faiblarde liée au procédé over/under (résolution proche du 16mm) mais là… On sent que le technicien derrière les manettes savait pas exactement quoi faire avec le film de Joe Alves. C’est bien simple, le DVD Z1 de 2015 est supérieur la plupart du temps au bluray! J’exagère peut-être un peu mais au moins ce dernier respectait le cadrage d’origine et possédait une colorimétrie bien plus proche des ambitions du directeur de la photographie! Alors que la scène de la ballade nocturne sur la plage ressemblait enfin à autre chose qu’une nuit américaine du pauvre sur la copie de 2015 (et le DCP), on se retrouve une fois de plus avec une image trop claire pas du tout raccord avec la scène suivante (comme le master de 2001)! Même chose avec les scènes sous-marines et le Venture 1 beaucoup trop jaune! Mais rassurez-vous, c’est pas le pire: Universal a recadré méchamment le film au point que Cindy (ou Sandy) n’apparaisse plus en entier dans le plan final!!! De toutes façons, on est plus à ça près… Seul point positif, c’est le bonne angle de 2015 qui a été conservé… Allez, on arrête là. Avec la tonne d’éditions que je vais devoir commenter ces prochains jour, on aura tout le loisir d’y revenir…

Le modèle 1/7ème de Bruce III (2/3)

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 16-06-2016

gene1Oui, la première photo n’est pas du tout inédite. Elle avait été utilisée pour illustrer une interview avec Gene Rizzardi (à droite sur le cliché) publiée en janvier 2010 (et à consulter ici). Elle avait aussi été publiée dans les pages d’un numéro du magazine Cinefantastique de l’été 1983. On y voit donc Gene, Alec Gillis, des câbles et notre monstre pas tout à fait habillé… De quoi apprécier le mécanisme de la queue! On regrettera tout de même le peu de ressemblance avec le modèle Live-action de Bruce III. Le museau, la mâchoire et les yeux étant clairement différents. Bien sûr, il est tout à fait possible que la photo ait été prise pendant des tests consacrés à la mobilité de la tête mais ces interrogations resteront pour l’instant sans réponse… Oui, je sais on fait ce qu’on peut…La chose pour le moins étrange est qu’Alec Gillis a travaillé à la fois sur ce modèle et sur la version 1/3 (un requin absent du  montage que l’on connait). Logiquement, les deux modèles devraient avoir un look familier mais il n’en est rien… La faute à qui?

img029Peut-être au numéro du National Geographic qui trainait sur le bureau du jeune Gillis (à gauche) et qui pourrait contenir des photos de référence? ou alors une mauvaise communication entre l’équipe de Roy Arbogast et les gens de PSE? En tout cas, il existe dans les archives de la compagnie de FX, une note interne signée Chuck Comisky qui dit: « We also need to find if there are any Mako sharks in captivity (in a tank with ports preferrably). Places to check are Sea World San Diego, Sea World Florida (in the keys); any other marine parks in the state (incl Hawaii). If you have trouble with this, see Chuck » Un Mako? On tient peut-être quelque chose…En tout cas, ce requin a vraiment une sale tronche et c’est une chance qu’aucune image de lui prise de profil n’apparaisse dans le film!

bruceyTout le monde se souvient de mon dossier en 2 parties sur le Stop-motion shark réalisé par Ted Rae? Non? Utilisez la fonction recherche, c’est à ça qu’elle sert. Dans cet article, j’avais publié une photo d’un modèle réduit du requin (ici) déjà parue dans les pages du Cinefantastique. A l’époque, je ne savais pas si c’était un prototype du modèle animé image par image. J’avais même interrogé Danielle Versé qui m’avait répondu: « heu…Ah mais c’est simple…C’est le requin qui rentre dans la vitre! » Impossible! Ce truc riquiqui est censé être le Bruce qui détruit la Control Room? Vous allez vraiment me faire croire que ce modèle mesure 42″ (soit 1m07)? Je n’y croyais pas… Mais Alec Gillis m’a bien confirmé que c’était le même modèle… Et pour enfoncer le clou, il a posté ce nouveau cliché. J’ai encore un peu de mal à y croire mais il faut désormais se rendre à l’évidence: c’est lui, c’est le requin!

Le modèle 1/7ème de Bruce III (1/3)

Posted by | Posted in INFOS | Posted on 14-06-2016

brucey4Alors que la majorité des gens sont sur le point de découvrir les Dents de la mer 3 dans sa version relief (grâce à la technologie bluray 3D), il est bon de revenir un instant sur la star du film et plus particulièrement sur le modèle au 1/7ème. Certes, ce n’est pas la plus belle et la plus réaliste des incarnations de Bruce III mais c’est assurément la plus célèbre! Et pour cause, c’est LE requin qui brise la vitre de la salle de contrôle! La plupart des photographies que vous allez voir proviennent des archives personnelles du spécialiste des effets spéciaux Alec Gillis qui a très récemment partagé quelques souvenirs du tournage à ses nombreux fans. Espérons qu’il accepte de collaborer un jour à votre site préféré! En attendant, voici donc deux clichés nous montrant à quoi ressemble Bruce sans son épaisse couche de latex. Carrément moins impressionnant. On distingue clairement les points d’articulations et les différents mécanisme permettant l’ouverture et la fermeture de ses célèbres mâchoires!

gene3img059Vous avez certainement noté la présence de câbles s’échappant du squale. De l’autre côté, il y avait bien évidemment un technicien: David Vivian, un opérateur chargé de donner un peu de vie à la création d’Alec Gillis. Ainsi le requin pouvait bouger la queue et la tête de façon tout à fait respectable (comme peut en témoigner la séquence ou Bruce III nage en direction de l’Undersea Kingdom). C’est à se demander pourquoi il reste définitivement immobile lors du Climax… Ne cherchez pas, la raison est tout simple. Ces images font partie des reshoots réalisés par les gens de Praxis à la suite de la décision d’Alan Landsburg de se débarrasser de l’Electronic Compositing. Le climax par Praxis utilise la technique du motion control qui demande à ce que les mouvements du modèle (le requin en l’occurrence) et de la caméra soient complétement répétable. Ils ont donc, sciemment limité au maximum l’animation du squale pour s’éviter trop de complications… Des feignants, quoi! De là à imaginer que personne chez Praxis ne savait animer un requin…

Jaws 3 Bluray (Japon) 3 aout 2016

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO, INFOS | Posted on 25-05-2016

51V-xi2ofZL« Romain, avec cette sortie Bluray, tu vas considérablement agrandir ta collection! J’imagine que tu dois être tout excité! » Ah, c’est sûr que ça fait du bien au moral de savoir qu’on va s’endetter pour importer ces petites merveilles sur le territoire français! Je me vois déjà en train de prendre en photo une sorte de pyramide de bluray constituée des éditions US, française, australienne, anglaise et japonaise! Cette dernière sortira le 3 aout et je compte bien sur mon Bluesoul adoré (mon dealer sur l’archipel) pour m’en dégoter un exemplaire rapidement… Comme vous pouvez le voir sur le cliché à gauche, le visuel n’est pas super excentrique mais ça devrait faire tout de même son effet lorsque je présenterai cette pièce à mes convives! Au fait, samedi dernier, c’était le 80ème anniversaire de notre ami Joe Alves, j’ai oublié de le signaler sur le site… J’ai oublié aussi de vous signaler que le même jour, RTL9 nous faisait le plaisir de programmer Les Dents de la mer 3 en copie Pan & Scan recadrée 1.75! Mille excuses… Mais il est vrai que j’avais pas mal de boulot. En parlant boulot, je vais projeter Les Dents de la mer 4: la revanche en VF 35mm le samedi 25 juin au cinéma La Scala à Thionville… Oui, j’ai un peu honte mais c’est pour faire plaisir à de vieux amis…

Jaws 3 Bluray (Australie) 2 juin 2016

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO, INFOS | Posted on 28-04-2016

2f5bc442ac7283b60b4b6b0204264678Malgré un artwork ruiné par le vilain M cerclé de la classification, Jaws 3 de Joe Alves sortira (si tout va bien) en Bluray le 2 juin 2016 chez nos amis australiens. Techniquement, cette sortie à l’autre bout du monde permettra au 23 millions d’habitants d’être les premiers à pouvoir visionner cette production Alan Landsburg (en 2D et en 3D 1080p) dans des conditions optimales… Ok, c’est pas l’info du siècle mais ce serait dommage de passer à côté de tout ça. En tout cas, je reste excité à l’idée d’accumuler de nouvelles pièces à ma collection!!! C’est pas tous les jours qu’on a du neuf à se mettre sous la dent. Bien évidemment, je testerai chacune de ces galettes avec une rigueur toute particulière (vous pouvez compter sur moi pour vérifier toutes les pistes de sous-titrages). En tout cas, vivement que Lo Squalo 3 et Der Weisse Hai 3 déboulent chez les revendeurs!

Les Dents de la mer 3 (Bluray/France) 5 Juillet 2016

Posted by | Posted in AUDIO/VIDEO, INFOS | Posted on 23-04-2016

91E+X3GWzSL._SL1500_Comme prévu, Les Dents de la Mer 3 de mon ami Joe Alves sortira chez nous en bluray cet été (le 5 juillet). La jaquette est identique à son homologue US ce qui n’est pas un mal puisqu’on retrouve le formidable visuel de Gary Meyer (ce qui nous change des horribles zone 2 de 2001). Niveau bonus, c’est l’incertitude même si les chances d’avoir le teaser en SD et la version 3D avoisinent les 100%. La copie 2D aussi pourrait réserver quelques surprises (l’angle de vue Over ou Under)…Enfin, je dis ça pour créer artificiellement un peu de suspense… Je vois mal Universal refaire un master HD alors qu’ils ont mis la main à la pâte en 2015 pour le dernier coffret Z1… Pour ce qui est du prix, on annonce un produit à hauteur de 15 euros. A ce tarif là, pas d’excuse! Tout le monde doit passer à la caisse. Vous noterez tout de même l’absence de mention 3D sur le boitier… ça sent bon le sticker tout ça. Alors pour ma petite review, il faudra certainement attendre le jour de la sortie. Etre le plus gros fan au monde (autoproclamé) de Jaws 3D ne donne malheureusement pas de traitement de faveur. J’ai pleurniché auprès d’Universal US pour une copie promotionnelle et ils m’ont gentiment répondu d’aller me faire enculer… Pas sûr de vouloir remettre le couvert avec la branche française. Oh, et puis c’est pas grave car c’est toujours un plaisir de sortir un peu d’argent pour mon film préféré.